Think Tank indépendant, l’Observatoire de l’Immatériel est une plateforme de réflexion progressiste ayant pour but de proposer, diffuser et expérimenter des solutions innovantes pour valoriser ses actifs immatériels source de création de valeur et aider les entreprises à pivoter et se transformer grâce à leur capital immatériel.

​Une gouvernance bicéphale entre le conseil d’administration et le bureau : répartis entre administration privée, publique, entreprises, académique, investisseurs, pouvoirs publics

Le conseil d'administration

Le bureau

Notre organisation

L'idée de la création d'un Think Tank, dédié à la mesure et à l'évaluation des actifs immatériels, est née lors d'un déjeuner du Cercle Finance 100 en juin 2005. À cette occasion, devant de nombreux directeurs financiers d'entreprises du SBF 120, il a été démontré, preuve à l'appui, que la mesure, la comparaison, et donc la progression des actifs immatériels avaient une double dimension : financière et managériale. Quelques mois après, Thierry Breton, alors ministre de l’Économie et des Finances, installait la commission Lévy‐Jouyet sur l'économie de l'immatériel. Fondé en février 2007 et financé au démarrage par l'INPI, Ernst&Young et SAS.

Le financement de l’Observatoire de l’Immatériel est assuré par des contributions exclusivement privées.

L’Observatoire est ouvert à toutes celles et ceux qui sont convaincus de l'importance du capital immatériel sur la performance économique et la compétitivité des organisations : entreprises, territoires ou états.

Fort de sa notoriété et de sa réputation d'expertise, l'Observatoire de l'Immatériel a acquis une reconnaissance de la part des pouvoirs publics et des professionnels du secteur économique et financier (SFAF, DFCG) :

• Remise du référentiel Thésaurus à Christine Lagarde, alors Ministre de l'Économie et des Finances.

• Action collective menée présentement en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Économie, des Finances et de l'Industrie.

• Remise du rapport "Proposition d'une politique publique en faveur du capital immatériel pour la France" au CESE.

• Contribution de l’Observatoire au rapport remis Bruno Lemaire Ministre de l'Économie et des Finances en Juin 2019 « Garantir la pertinence et la qualité de l’information extra‐financière des entreprises : une ambition et un atout pour une Europe Durable »

Créé en 2007, WICI est la seule organisation mondiale dans le domaine des actifs immatériel et du capital intellectuel.
L’observatoire a rejoint le réseau WICI en 2015 en tant que WICI FRANCE

  • Position Paper au B20 à Tokyo en Mars 2019

Sur les actifs immatériels et les objectifs de développement durable. (ODD Nations Unies)
 

  • Axe de réflexion sur des documents internationaux

Recommendation à l’International Accounting Standards Boards (IASB).

 

  • Développement de KPIs par secteur

Electronic devices, Pharmaceutical, Automotive, Telecommunication equipment & services, software and IT Services, Fashion & Luxury, Mining & Extractive Industry, Electricity Industry, Oil & Gas, Food & Beverage
 

  • Framework

Devéloppement d’un Intagible Reporting

WICI : https://www.wici-global.com/

Les partenaires de WICI dans le monde

logo-EFFAS
logo-METI
logo-Universita
logo-WBCSD
logo-BNDES
logo-WASEDA
Logo-Integrated-Reporting
logo-EFFAS
logo-METI
logo-Universita
logo-WBCSD
logo-BNDES
logo-WASEDA
Logo-Integrated-Reporting

©2020 Observatoire de l’Immatériel - Mentions légales